eorthodontie.com
Utilisateur
De passe

Contention collée

Publié par flaggada le 16-Nov-2007 10:22 (14494 lectures)
Le cas

Voici brièvement le cas sur lequel va être posé la contention.
Une classe II par rétromandibulie sur un profil hypodivergent, traitée par traitement multi attaches et Forsius (3M).


Départ:

Image redimensionnée


Image redimensionnée


Arrivée: (les photos sont prises le jour de la dépose, sinon c'est de la triche :) )


Image redimensionnée


Image redimensionnée


Image redimensionnée



Le protocole

1) Quelques jours avant la pose de la contention


Un détartrage est effectué (pour éviter les saignements lors de la pose ce qui arrive si on le fait le jour même) ainsi qu'un microsablage de la face linguale des incisives et canines mandibulaires, pour augmenter la rétention.


Image redimensionnée


2) Pose d'un écarteur de Nola pour assurer l'étanchéité, avec ou sans aspiration.


Ecarteur de Nola sans le protège langue


Image redimensionnée


Puis pose du protège langue


Image redimensionnée


3) Nettoyage des surfaces à coller avec de la pâte à polir


Image redimensionnée


Lors de la photo je n'avais pas encore retiré les bracketts et bagues des secteurs postérieurs ce que j'ai fait par la suite, pour les photos.


Image redimensionnée


4) Mordançage ou Etching des surfaces (30 s)


J'ai mis la dose...


Image redimensionnée


5) Rinçage et séchage (1 mn)


Image redimensionnée


Notez l'aspect crayeux après l'etching qui ravit les ayatollahs du collage mais qui n'est pas idéal puisque la colle utilisée ici (Ortho solo (Ormco)) est hydrophile donc il faut que ça reste légèrement humide.


6) Pose de l'adhésif sur les surfaces dentaires


Image redimensionnée


7) Préparation de la fibre


Ici j'utilise de la fibre Ribbond (RMO) livré avec la pince à découper la fibre (un sécateur) et le gant de soie pour ne pas contaminer la fibre lors des manipulations.


Image redimensionnée


Une fois coupée à la bonne longueur elle est enduite d'adhésif.


Image redimensionnée


8) La fibre est mise en place et ajustée en bouche


Image redimensionnée


9) Du composite flow (Tétric evo flow (Henry Schein)) est déposé sur les faces.


Image redimensionnée


Il est polymérisé lors qu'il a coulé en forme de bulle et recouvert la fibre. Contrairement au contention avec du fil métal classique, il est important ici de ne laisser exposer qu'une surface minimum de fibres c'est à dire juste l'espace inter dentaire. Sinon avec le brossage la fibre au fil du temps s'effiloche.


Image redimensionnée


10) Les collets sont dégagés de la colle


Ou de l'adhésif restant avec une fraise à colle pour rendre la surface linguale continu est quasi anatomique pour faciliter l'hygiène.


11) La contention collées est alors polie avec des pâtes à granulométries descendantes.


12) Normalement la patiente vous gratifie d'un sourire


Et pas à cause de sa nouvelle contention super confortable ou vous venez de passer du temps, mais parce qu'enfin elle va vous voir moins souvent...


Image redimensionnée
Partager Twitter Partagez cette article sur GG+

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
espertuel Posté le: 08/01/2011 22:41  
Petite participation à ce fil :


Deux remarques: sur l’etching, j’ai abandonné l’acide gel pour revenir à l’acide sous forme liquide, et j’ai aussi abandonné la bande de plastique pour une bande métal tressée (ormco) qui ne s’effiloche pas et, simple constatation clinique, retient moins la plaque.




Image redimensionnée






Image redimensionnée




Mon plus gros souci a été de faire un collage à l’abri de la salive
J’ai longtemps collé mes contentions sous digue, avec ou sans clamps (voir photos 1 et 2)
Mais j’ai appris au Canada, chez un confrère, une technique plus simple que je vais présenter à ceux qui ne la connaissent pas



@+ espertuel