eorthodontie.com
Utilisateur
De passe
Téléchargement arrow Cours Orthodontie arrow Diagnostic arrow Diagnostic et traitement de la DDM

Diagnostic et traitement de la DDM

 Populaire
Diagnostic et traitement de la DDM 1- DEFINITION
La DDM = disproportion entre la taille des dents et la dimension des maxillaires. Elle est principalement étudiée et quantifiée à la mandibule. On diagnostique :
• DDM positive (ou DDM par défaut dentaire) = microdontie vraie ou microdontie relative
• DDM négative (ou DDM par excès dentaire) = macrodontie vraie ou macrodontie relative.
Intérêt de la question : La DDM est une anomalie présentant très souvent un préjudice esthétique, occlusal, carieux, ou parodontal et un diagnostic précis de cette anomalie sera le meilleur atout dans le choix des moyens et de la date du traitement pour aboutir au meilleur équilibre esthétique occlusal et fonctionnel garant de la stabilité des résultats.

2- FREQUENCE
Il semble qu'aucune étude statistique n'ait été faite en France sur ce sujet. Cependant Bouvet pense qu'un enfant sur deux d'une consultation orthodontique a des dents manifestement trop grandes ou trop petites par rapport aux maxillaires. Aux U.S.A., Tweed mentionne que 75 à 80 % de ses patients nécessitent des extractions pour dysharmonie dento-maxillaire et biprotrusion.

3- RAPPELS
3.1- PHYLOGENESE
Au cours de l’évolution, on a assisté à une réduction du champ du massif facial avec parallèlement une réduction du système dentaire mais de façon différente :
• le matériel dentaire se réduit en nombre et peu en volume
• réduction du squelette plus importante que la réduction du système dentaire.
3.2- GENETIQUE
Dents et bases osseuses sont indépendantes génétiquement. En effet, il n’y a pas de relation entre les gènes qui déterminent la dimension du squelette et ceux qui déterminent la dimension des dents.
3.3- EMBRYOLOGIE
Os et muscles apparaissent chronologiquement avant le système dentaire et dérivent du mésenchyme.
Les dents qui apparaissent plus tard proviennent elles d’ébauches épithélio-mésenchymateuses.
De plus le squelette et le système dentaire ne se développent pas au même rythme et certaines pathologies peuvent atteindre le système dentaire (polydysplasie ectodermique de TOURAINE) sans atteindre le squelette et vice-versa.
Date de proposition 01/01/2011
Proposé par flaggada
Téléchargé 358 fois
Note 9.0 (1 votes)
 Version: 1.0
 Taille du fichier: 141 [Ko]
Vous n'avez pas la permision de télécharger
Partager Twitter Partagez cette article sur GG+