eorthodontie.com
Utilisateur
De passe


med15 med15 14/07/2008 20:44
message 1
A propos des elastiques intermaxillaire
salutations

pour une classe II Div I est sans DDM, je voudrai connaitre jusqu'à qu'elle point les élastiques intermaxillaire pourrai la corrigée chez un sujet adulte.
Mécaniquement que ce passe il ?
es que ces élastiques on une influence sur les plans transversale, verticales et sagittal ?
amicalement
17/04/2009 17:59
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 2
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Alors, une Classe II div1 sans DDM chez un adulte. Vas-tu extraire des prémolaires pour corriger la Classe II? Y a t-il une supraclusie? Sourire gingival? Diastèmes? Béance? Il faut savoir que les TIM chez l'adulte ne fonctionnent que s'il y a de la place et que si la Classe II est due au maxillaire et non pas à une rétromandibulie! Les élastiques de Classe II vont avoir plusieurs composantes dont certaines parasites qu'il va falloir contrer. En haut :rétraction des incisives ou recul en masse de 13 à 23 avec une composante verticale à contrer avec un tip back ou avec une courbe exagérée: l'égression. Autre force parasite une constriction au niveau molaire qu'il faudra compenser par une légère expansion de l'arc. Au niveau de l'arcade inférieure, rotation disto-vestibulaire des molaires donc mettre un toe-in; les élastiques de Classe II vont égresser les secteurs postérieurs : c'est bénéfique si l'on a une supraclusie, sinon c'est contre-indiqué; risque de béance. Les TIM vont mésialer les secteurs postérieurs afin d'obtenir une classe I. Donc il faut avoir en tête le diagramme des forces et surtout leur résultante et se prémunir des forces indésirables ou parasites. Si tu peux nous envoyer des photos du cas on pourrait t'aider.
18/04/2009 08:46
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 3
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Voici un schéma rapide: utiliser la loupe!

Attacher un fichier:



jpg  TIM.jpg (65.62 KB)
242_49e97aecb0b6f.jpg 1275X1753 px
18/04/2009 09:02
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 4
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
salutations
dsl j'ai pas préciser que sur le maxillaire y a pas de DDM par contre la mandibule si.
y a pas de supraclusie, pas de diastèmes, pas de béance.
j'ai planifier l'extraction des 34/44 pour éliminer la DDM et l'extraction des 14/24 pour corriger la classe II due au maxillaire.
en parallèle j'ai planifier l'utilisation des elastiques pour corriger le reste de la classe II
ce que je veux pas c'est une supraclusie a la fin du recule des incisives
je n'ai que le moulage d'étude primaire sur moi, la prochaine visite je prendrai des photos
merci infiniment pour les explications
amicalement
18/04/2009 12:50
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 5
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Si tu utilises des TIM de Classe II, tu n'auras pas de supraclusie en fin de traitement. Pour l'arcade inférieure, s'il l'ancrage n'est pas max, tu peux ajouter des élastiques de Classe I. Donc, courbe de Spee exagérée au maxillaire et/ou tip-back et courbe de Spee inversée à la mandibule et/ou tip -back. Envoie des photos pour plus de clarté. N'oublie pas les photos de profil et téléradio.
18/04/2009 13:29
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 6
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Pour des raisons financières la patiente ne s'est pas présenté au rdv
en tt cas merci d'avance pour les explications
juste une chose
l'utilisation des TIM de classe II commence durant ou après le recule des incisives ?
y a il une difference ? que conseille tu ?
Amicalement
25/04/2009 13:39
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 7
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
C'est grâce aux élastiques de Classe II que tu vas reculer tes incisives. Une fois que tu as nivelé tes dents , tu utilises un .016 en acier sur lequel tu mets des potences entre12/13 et 22/23 ou des anneaux avec la pince fine 139 et c'est là que tu vas faire porter tes élastiques jusqu'aux crochets 36 et 46 Je te ferai un autre schéma.
25/04/2009 14:25
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 8
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
quand tu parle d'incisives a ce que j'ai compris les 13/23 ont déjà pris la place des 14/24 !!!! c'est bien ça ?
si non après les 13/23 es qu'il faudrait maitre des stops ?
un schéma serai plus significatif c'est sur
après le recule des incisives es que le sens verticale changera ?
Amicalement
28/04/2009 23:23
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 9
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Non! Si tu fais un recul en masse de 13 à 23 tu évites de perdre de l'ancrage puisque tu n'utilises que des élastiques inter-maxillaires. Si tu mets des stops molaires tu ne pourras jamais reculer tes incisives car il faut que l'arc coulisse dans les tubes molaires. Si tu préfères distaler d'abord les canines alors oui, tu reculeras les incisives une fois que 13 et 23 ont pris la place de 14 et 24. Tout est question d'ancrage et de temps. Si tu n'as pas de problème d'ancrage, tu peux utiliser des élastiques de classe I aux canines et dès que celles-ci reculent tu ajoutes des élastiques de classe II.
29/04/2009 08:42
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 10
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Voilà une façon d'utiliser les élastiques de Classe II. J'ai fait un recul en masse ensuite j'ai retiré les brackets 13 et 23 pour éviter les frictions. Avec la 139 fine, tu confectionnes 2 anneaux sur un arc .016 acier avec une courbe de Spee exagérée et tu fais porter tes élastiques. Ces élastiques vont "soulever" donc égresser 36, 46, 35, 45 et ingresser le secteur antérieur + courbe de Spee inversée et là tu règles ton problème vertical. Si tu es débutant, il vaut mieux garder les brackets des canines jusqu'à la fin. Ensuite, tu fais la même chose avec un arc 16/22 acier, boucles, courbes de Spee etc. Utilise la loupe pour voir les détails des boucles et du tip back bien en avant des tubes molaires pour que la mécanique coulisse bien. C'est un peu la technique de De Angélis que m'a apprise le Dr. Z mais je ne la maîtrise pas encore très bien.

Attacher un fichier:



jpg  TIM2.jpg (103.33 KB)
242_49f7f8f9b07e7.jpg 1275X1753 px

jpg  TIM3.jpg (104.49 KB)
242_49f7f90c4e68e.jpg 1275X1753 px
29/04/2009 08:52
flaggada flaggada 28/03/2007 18:35
message 11
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
C'est ça que j'aime chez Norton, oubliez vos angoisses d'ancrages, et oui on peut mettre des élastiques sur du fil rond (dans certaines conditions), tout cela est préconisé aussi dans les techniques de Low Friction (voir le dernier article de Alan Bagden qui bosse en Damon).

Pas de limites si ce n'est celles de la réflexion.
29/04/2009 09:16
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 12
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
les stops j'avais l'intention de les mettre en distale des canines.
quand il y a pas de problème d'ancrage une fois les canines distaler les TIM CII commence, ca paret tres tres logique.
mais en cas de problème d'ancrage comment procède tu ?
merci pour le schéma/explication
Amicalement
05/05/2009 15:17
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 13
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
ça sert à quoi les stops distaux aux canines? J'ai pas bien compris leur rôle. Si tu as déjà distalé tes canines c'est QUE TU N'AS PAS DE PROBLEME D'ANCRAGE !!! L'ancrage sert à éviter que les 16 et 26 ou tout autres dents ne se mésialent et donc à diminuer l'espace d'extraction que l'on réserve à la réduction de la pro. Encore une fois, si tu utilises des TIM classe II avec Spee exagéré et/ou tip-back tu ne vas pas solliciter tes molaires donc préserver ton espace d'extraction. Si tu as un vrai problème d'ancrage, utilise des FEO( c'est pas mon cas!) ou un arc transpalatin très épais, ou un Nance, utilise le torque radiculo-vestibulaire, tip back etc.
06/05/2009 13:49
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 14
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
les stops distaux aux canines vont bloquer le coulissement du fil du a la pose des TIM par le patient dans le cas ou les canines ne sont pas encore distaler, c'est a dire éliminer la naissance de Diastème pendant le recule du bloc incisivo-canin.
en cas de canines distaler ça sert a rien de les mettre bien sur
oui c'est vrais qu'il a pas de problème d'ancrage, je me suis dit que t'a une façon simple de régler ce probleme.
Amicalement
09/05/2009 18:12
jpbg jpbg 09/11/2008 20:33
message 15
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Désolé d'intervenir mais ça me fait un peu peur un "orthodontiste" (les guillemets sont essentiels) qui parle d'absence de DDM en ne regardant que le maxillaire et qui tente d'apprendre la biomécanique sur un forum ...
Quelle est la perte de chance des patients mal informés qui vont consulter de tels praticiens (parce que si lui pose des questions d'autres qui ont probablement les mêmes connaissances ne doivent pas douter de leurs compétences) ?
23/05/2009 08:53
flaggada flaggada 28/03/2007 18:35
message 16
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Ne t'excuse pas d'intervenir, toutes les réflexions sont bonnes à prendre.
Le principe du forum c'est de discuter librement pour apprendre et s'améliorer.

Pour ma part, je pense que la perte de chance a déjà eu lieu mais à la faculté, et qu'il est difficile de blâmer quelqu'un qui demande conseils pour répondre à des questions, auxquelles personne ne lui a donné de réponse lors de sa formation.

D'après ce que je comprend dans l'intérêt des patients et pour conserver la noblesse des titres, il serait préférable de ne pas répondre à ces questions?
23/05/2009 10:11
jpbg jpbg 09/11/2008 20:33
message 17
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Je trouve au contraire admirable votre démarche et l'investissement de Norton dans ses explications.
En revanche, tu parles de l'absence de réponses reçues lors de la formation, et j'imagine que tu entends par là la formation initiale. Je ne pense pas que la biomécanique orthodontique soit du ressort de cette formation initiale des chirurgiens-dentistes.
En ODF, celle-ci doit permettre aux praticiens de savoir effectuer un diagnostic morphologique et étiologique, de réfléchir au pronostic et de déterminer le meilleur moment pour mettre en place, si nécessaire, une thérapeutique orthopédique ou orthodontique, afin de pouvoir adresser les bons patients au bon moment (c'est déjà beaucoup !).
Ensuite, et en dehors du débat spécialiste ou non spécialiste, le choix et la gestion de cette thérapeutique requièrent des compétences qui doivent être acquises après la formation initiale mais avant de prendre en charge des patients !
23/05/2009 17:56
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 18
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
Bonsoir, jpbg! Je comprends parfaitement ta réaction! Je remercie Flaggada d'avoir pris le temps de répondre en mon absence et lui sais gré d'avoir ouvert cette fenêtre côté cour. Cher jpbg, tu dois certainement savoir que tout chirurgien-dentiste est habilité à exercer l'orthodontie que ce soit chez l'enfant ou chez l'adulte. Donc, lorsqu'un confrère te fait savoir qu'il a pris en charge un patient en orthodontie et qu'il déjà pratiqué des extractions de prémolaires, tu ne peux que penser: "je suis devant le fait accompli, faisons en sorte qu'il y ait le moins de dégâts possibles!" Moi qui suis spécialiste qualifié, j'ai eu affaire à des cas pour lesquels des confrères généralistes ont demandé quatre semestres ( 4X TO 90) et ont ensuite déclaré aux parents: " Voilà, j'ai fait ce qu'il fallait maintenant il est temps de le présenter à un spécialiste!" Que faire pendant les deux semestres résiduels? Eh bien, travailler à perte et penser à mon idole, L' Abbé Pierre. Cher jpbg, si la personne qui a posé ce problème n'était pas chirurgien-dentiste, tu penses bien que je n'aurais jamais donné suite. Lorsque j'étais en cinquième année, j'ai découvert la petite chirurgie et aucun apex résiduel, aucune dent de sagesse ne me résistaient. J'ai pourtant choisi ma dulcinée "Ortho" et jamais , au grand jamais, je ne me permettrai de poser un implant! Question d'honnêteté scientifique...
Merci d'avoir attiré mon attention.
Reste avec nous quand même. OK?
25/05/2009 01:14
med15 med15 14/07/2008 20:44
message 19
Re: A propos des elastiques intermaxillaire
salutation
non pas du tout "jpbg", un ortho ne fait pas peur au patients tant que ça ce déroule biomécaniquement et ne fait pas appel a la chirurgie
je comprend ton inquiétude en vers ce sujet qui pour un visiteur passager peu donner des doutes sur les compétences des praticiens
comme "flaggada" a dit "la perte de chance a déjà eu lieu ma à la faculté" je suis dac avec lui, mais tu doit savoir que nous les praticiens nous avons eu des formations différentes par des formateurs différents donc des méthodes différentes, en fin du compte on arrive tous a résoudre une malocclusion d'une manière ou d'une autre.
sur ce forum on cherche a échanger d'idées, a apprendre d'avantage et s'améliorer, on est jamais parfait et ça veux pas dire que on est incompétents

je continuerai a poser des questions au confrères quelque soit les réactions

Amicalement
29/05/2009 12:28

 Haut   Précédent   Suivant


Icones