eorthodontie.com
Utilisateur
De passe
« 1 (2)


Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 21
Re: retrognathie mandibulaire et sourire gingival
Bonjour,
Oui, le maxillaire parait étroit, en V, etc. mais en l'absence d'articulé inversé, si on "reformate" cette arcade on risque de circonscrire davantage l'arcade mandibulaire. Le passage des différents diamètres d'arc actifs rendront harmonieuses les deux arcades tout en conservant les rapports transversaux.
08/10/2013 09:49
Jof23 Jof23 25/11/2012 22:12
message 22
Re: retrognathie mandibulaire et sourire gingival
Norton merci de votre rèponse.
une question:
les rapports transversaux vous paraissent acceptables?
Ne sont ils pas les premiers problemes a traiter?
Ne sont ils pas ici la principale source de verrouillage mandibulaire?
Excusez moi si j'insiste mais c'est pour mieu comprendre la philosophie orthodontique dans laquelle j'èvolue.

Encore merci.

Jof.
08/10/2013 14:02
Norton Norton 16/11/2007 15:38
message 23
Re: retrognathie mandibulaire et sourire gingival
Bonjour,
Je comprends parfaitement votre souci et le partage.
Tout d'abord, si je devais traiter le sens transversal, j'utiliserais un disjoncteur scellé, type Hyrax et non un quad que je n'utilise que pour corriger des rotations molaires.
Ensuite, si vous augmentez le diamètre transversal du maxillaire vos allez vous retrouver avec une exo-alvéolie, à moins que la mandibule veuille bien suivre son homologue maxillaire dans ce sens.
Il n'y a pas de "manque de place" vu que des extractions ont été réalisées. De plus, le menton est bien développé et l'on note même une nette rotation postérieure de la mandibule sans béance -heureusement!-. L'enfant est jeune, il reste un formidable potentiel de croissance à venir.
Vous avez raison, dans de nombreux cas de Classe II avec supraclusion et rétroglissement mandibulaire, le "déverrouillage" de la mandibule est salutaire.
Mais, dans ce cas, je trouve qu'une correction de l'anatomie des incisives centrales et une technique multi-attaches avec TIM de classe II (élastiques légers, surveillance et contrôle des forces de réactions, arcs coordonnés, etc.) suffiront à harmoniser face et profil.
Enfin, si les extractions de prémolaires n'avaient pas été réalisées, on aurait entrepris une autre démarche.
Une astuce : si vous désirez procéder à une propulsion mandibulaire et que vous notez un articulé inversé uni ou bilatéral, alors là, oui, l'expansion maxillaire est nécessaire pour libérer la mandibule et instaurer un traitement dit fonctionnel suivi par un multi-attaches...

08/10/2013 15:02

 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)


Icones